Etats-Unis : aux frontières de la violence

Documentaire de 74 minutes réalisé par Yann L’Hénoret et Florent Muller diffusé sur France 5 le dimanche 9 janvier 2022 à 21h dans Le monde en face.

PRÉSENTATION

Il est des dates qui s’impriment à jamais dans la mémoire nationale. Les Américains savent précisément où ils se trouvaient le 6 janvier 2021 lorsqu’ils ont découvert les images du Capitole assiégé.

Ce jour-là, le coeur de la démocratie américaine était pris d’assaut par des milliers de supporters de Donald Trump, venus de tout le pays pour empêcher la certification d’une élection qu’ils croyaient truquée.

Au-delà du choc de voir la plus puissante démocratie du monde vaciller en quelques heures, ce que retiennent les Etats-Unis et le monde entier c’est l’extrême violence et la colère qui se sont exprimées ce jour-là. Comme si les propos injurieux tenus en ligne pendant des mois prenaient corps sur les marches du Capitole. Comme si le pays avait peur de lui-même. De ces plaies ouvertes qu’il néglige depuis trop longtemps. D’ailleurs, l’union n’a duré que quelques heures et, aujourd’hui encore, chaque camp se rejette la responsabilité de cette insurrection.

Dans ce documentaire, les réalisateurs montrent que la démocratie américaine est traversée, depuis très longtemps, par de nombreuses lignes de fractures et de tensions. Des divisions et des colères qui mettent à mal le fameux rêve américain.

Pour en parler, le romancier Russell Banks, le Révérend Al Sharpton, figure majeure des droits civiques, l’historien Eric Foner et Richard Rothstein, spécialiste de la ségrégation.

 

FICHE TECHNIQUE

Réalisation
Yann L’Hénoret et Florent Muller

Production
Chrysalide Production & Eléphant Doc

LA PRESSE EN PARLE


la-presse-en-parle-telerama

Aux sources des ruptures idéologiques, politiques et culturelles qui traversent le peuple américain

« En revenant un an après sur cette explosion de colère et de violence, ce documentaire tente de remonter aux sources des ruptures idéologiques, politiques et culturelles qui traversent le peuple américain. Tâche immense qui mène ses auteurs à plonger dans les mythes fondateurs, dans la mémoire trop longtemps occultée de l’esclavage et de la ségrégation, comme dans les récentes flambées de violences raciales.

(…) En agençant tant bien que mal ces pièces éparses, le film esquisse le portrait suggestif d’une société déboussolée, incapable de s’accorder sur les valeurs essentielles. Plus encore que la fin du rêve américain, c’est la fin douloureuse d’un déni qui nous est ici signifiée. »

Télérama – Mercredi 1er décembre 2021


la-presse-en-parle-l-obs


Le portrait fouillé d’un pays effrayé par lui-même

« Quelles peurs et quelle colère couvent donc sous le visage rassurant de la première puissance mondiale, soudain ébranlée par une insurrection capable de détruire les fondements mêmes de sa démocratie ? Ce sont les questions que pose cette enquête menée aux quatre coins d’une Amérique aux multiples visages, incertaine du lendemain, encore blessée par des dénis de toutes sortes. »

L’Obs – Jeudi 6 janvier 2022


logos-leparisien

Le documentaire s’interroge : que reste-t-il du rêve américain et de sa solide démocratie ?

« Ce documentaire explore les confins d’une violence intrinsèque, symptôme premier d’un pays malade en crise. Il donne la parole à (…) un large panel de citoyens pour comprendre la fureur et l’angoisse qui s’emparent de la population.« 

Le Parisien


 

ARRÊTS SUR IMAGES

Next Post